épilation intime

Prendre soin de sa partie intime: ce n’est pas une question d’hygiène

 

La partie intime des femmes est une source d’angoisse. Ça commence par le « Pourquoi ça ressemble à ça » et fini par « ça sent ». C’est en gros à cause des médias qui nous font sentir comme de la merde et qui nous font avoir honte de nos corps. Alors, sachez mesdames qu’il y a des choses totalement fausses qu’on nous fait croire et apprenez à prendre soins de votre jardin secret.

L’hygiène, c’est important, mais il faut savoir la faire

La première chose à savoir c’est que l’hygiène intime est aussi importante que l’hygiène buccale. Toutefois, on ne doit pas du tout la prendre à la légère et faire très attention à ce qu’on met dedans ou aux alentours. Pour commencer, il faut se mettre d’accord sur certains points.

Tout d’abord, la pigmentation de vos muqueuses est normale et génétique. Alors, n’essayez pas de les éclaircir, ni de les rendre roses pour que ça ressemble à ce que vous aviez vu dans une vidéo X. Ce n’est pas la réalité. Ensuite, ça ne doit pas sentir la rose. Ça sent plutôt l’acide et le lait. Cette odeur est très importante et attire plus la gente masculine que l’odeur non naturelle que vous comptiez mettre.

épilation intime

Après, on parle de muqueuses. Il faut donc éviter les produits chimiques et trop forts pour vos parties génitales. Si vous voulez les laver, l’eau pourrait suffire largement. De plus, il ne faut pas trop en faire. Votre vulve secrète de la cyprine pour se lubrifier et se protéger contre les germes. Il ne faut pas lui enlever sa protection à force de trop la laver et la dessécher.

Savoir choisir les bons produits

Ces derniers points mis au clair, il reste maintenant à choisir les bons produits pour votre vulve. Tout d’abord, on mise sur le naturel. On arrête d’acheter les lingettes intimes et les produits trop forts et industriels. Comme on vous l’a déjà dit, l’eau suffirait.

De temps à autre, vous avez besoin de vous laver avec un shampoing intime. Choisissez toujours un produit naturel comme le savon de Marseille ou un shampoing               avec un pH neutre ou basique. Comme ça vous respecterez l’équilibre de votre flore vaginale et vous n’allez pas l’irriter avec des produits alcoolisés et non adaptés. Surtout, rien qui soit parfumé !

L’odeur, quand ça devient important

épilation intime

Si vous avez suivi nos derniers conseils, vous allez enfin pouvoir sentir la vraie odeur de vos parties intimes. Vous allez enfin pouvoir distinguer cette douce odeur un peu acidulée et qui n’est pas du tout mauvaise. Ça va vous aider à identifier un problème quand il commence à se manifester.

Ainsi, en connaissant la vraie odeur de votre vagin, au moindre changement et surtout quand vous ressentirez en plus d’autres signes comme des démangeaisons, vous saurez qu’il faut consulter un gynécologue dès le début avant que ça n’empire.

14 mars 2019

Click Here to Leave a Comment Below