maux de dos

Comment soulager rapidement ses maux de dos ?

Les maux de dos sont la maladie du siècle. Tout le monde en souffre ou en a souffert au moins une fois dans sa vie. Que ce soit d’une façon passagère ou chronique, ça touche grands et petits. Alors, pourquoi ? Comment se soulager ? Et, peut-on éviter les solutions médicamenteuses ?

Les maux de dos, différentes causes

Pour les douleurs lombaires, elles sont souvent causées par une déchirure ou une tension musculaire/ligamentaire. Cela peut se produire après avoir porté un objet lourd, ou effectué un mouvement soudain, souvent une mauvaise posture du dos lors d’un mouvement physique est en cause.

Le plus souvent, les problèmes mécaniques et les blessures aux tissus mous sont la cause des lombalgies. Ces blessures peuvent inclure des dommages aux disques intervertébraux, la compression des racines nerveuses et un mouvement inadéquat des articulations rachidiennes.

maux de dos

On parle également de plusieurs maladies qui peuvent causer le mal du dos comme la maladie inflammatoire pelvienne, un disque glissé, la sciatique, des calculs rénaux, une sténose rachidienne, la prostatite, le syndrome prémenstruel, une endométriose, un abcès de la moelle épinière, une dysplasie cervicale…

On parle également d’entorses et foulures. Là, la liste est longue. On en trouve la scoliose, la cyphose… Il y a aussi l’obésité, l’ostéoporose, en plus de la grossesse, l’arthrite réactive…

Une entorse lombaire peut survenir soudainement ou se développer lentement avec le temps à la suite de mouvements répétitifs. Les tensions se produisent lorsqu’un muscle est étiré trop profondément avant de se déchirer. Il ne faut pas oublier non plus la mauvaise posture dans le temps et les blessures sportives.

Rappelez-vous que cette liste est loin d’être exhaustive. Pour déterminer le traitement optimal pour votre douleur, vous devrez établir un diagnostic clinique complet.

Le repos, pendant la crise

Pendant la crise de douleurs, quelle que soit sa cause, il faut absolument du repos. Généralement, si vous consultez, vous aurez une à deux semaines de repos complet. Ça peut même aller à une prescription pour rester au lit et ne pas bouger. Le médecin pourra lui seul déterminer la gravité de votre cas et vous donner les recommandations nécessaires.

Les solutions médicamenteuses

De nombreuses options de traitement des douleurs dorsales, selon l’étiologie, peuvent être adaptées aux besoins de chaque patient. Les traitements comprennent des soins administrés à domicile, des remèdes médicamenteux, des soins alternatifs ou même de la chirurgie en dernier recours.

maux de dos

Mais, généralement, on commence toujours par des antalgiques et des anti-inflammatoire si la cause est purement inflammatoire. Une enquête plus poussée pourra révéler d’autres étiologies. Alors, les solutions médicamenteuses et chirurgicales restent du ressort du médecin.

Les solutions naturelles

A part les solutions médicamenteuses, il y a toujours des solutions naturelles. Toutefois, on tient à le préciser, ces solutions ne sont pas faites pour les douleurs insupportables ou qui sont le résultat d’une maladie adjacente. Vous pouvez les utiliser à titre de prévention ou tout simplement quand vous attendez la consultation.

Une bonne literie

Le matelas est la cause et la solution à plusieurs maux de dos. Pour prévenir et guérir, évitez les matelas trop fermes et trop mous pour soulager vos maux de dos. Un matelas trop dur risque d’intensifier vos douleurs lombaires. Il faudra juste que le matelas apporte un bon maintien du corps et notamment de la colonne vertébrale. Les matelas à mémoire de forme, si vous pouvez investir dedans, restent les meilleurs.

maux de dos

La ceinture lombaire

Également appelées orthèse lombaire, les ceintures de support sont très répandues et largement prescrites dans le cas de pathologies discales. Le terme même de ceinture lombaire est assez vague, on y retrouve plusieurs types allant de la simple bande achetée en pharmacie au corset rigide fabriqué sur mesure par des orthopédistes qualifiés.

La table d’inversion

La thérapie d’inversion consiste en pratique à placer les pieds plus hauts que la tête, ce qui peut avoir de nombreux effets bénéfiques, surtout pour ceux qui souffrent de douleurs à la colonne vertébrale. Les tables d’inversion sont les dispositifs les plus couramment utilisés pour la thérapie d’inversion.

Le baume du tigre rouge

Ce baume est véritablement polyvalent vu que son action est présente dans son odeur tout comme ses autres propriétés  en tant que baume à application cutanée. En effet, la sensation de brûlure qui atteint les muscles peut soulager plus rapidement des douleurs dorsales. C’est un remède très ancien et qu’on retrouve des fois dans les gels pour les douleurs articulaires et lombaires. L’utilisation du baume du tigre rouge porte ses fruits avec ce type de douleurs.

Ce qu’il faut absolument éviter

Quand vous avez des douleurs dorsales, il faut éviter certaines choses pour ne pas aggraver votre situation. En effet, la première chose à faire est d’arrêter toute activité sportive. C’est primordial. Le sport pourra aider à muscler le dos, mais seulement quand vous ne souffrez pas.

Il faut aussi éviter toute activité intense. Si vous devez déménager, retardez le moment ou demandez l’aide des déménageurs pour ne rien porter de lourd. Le ménage pourra attendre également. Vous ne devriez faire aucun mouvement qui pourra intensifier la douleur.

maux de dos

Enfin, les longs trajets et la conduite sont à proscrire. En effet, la position que vous prenez dans la voiture n’est pas du tout idéale pour le mal de dos. Vous devriez essayer de rester allongé le plus possible et éviter les mouvements brusques. Ne retardez pas non plus le moment de consulter quand c’est assez douloureux.

Quand il faut consulter ?

Au début, quand la douleur n’est pas intense et qu’elle ne résulte pas d’une crise aigüe, vous pouvez vous passer du médecin. Toutefois, si la douleur est trop forte est qu’elle ne cède ni au repos, ni aux traitements ordinaires, il ne faut pas attendre pour consulter. Plus tôt vous aurez votre diagnostic, mieux ce sera pour votre rétablissement et vous répondrez mieux au traitement éventuel.

26 mars 2019

Click Here to Leave a Comment Below